Pour vous aider

Outils et
Tutos pour
vous aider

VOS OUTILS
Lexique
Lexique
Aide mémoire
Aide mémoire
L exposition
L exposition
Médiathèque
Médiathèque
3D
3D
***************
VOS TUTOS
Tuto galerie voir en grand cette image
Tuto galerie
Tuto Site voir en grand cette image
Tuto Site

L’exposition

Je ne veux pas parler dans cet article du « + » de la photo, de son côté artistique, original, qui est la marque de la « patte » du photographe…

Je veux parler des éléments que j’appellerai « techniques » et qui contribueront à la réussite de la photo.

Et pour récapituler…

Médiathèque

Vous trouverez ici une liste (Non encore exhaustive !) des documents que nous possédons et que chacun des membres du club peut emprunter en indiquant, dans un carnet prévu à cet effet, son nom, la date d’emprunt, puis de retour :

Notre bibliothèque

Notre vidéothèque

Quelques unes de nos revues

Cet article est en construction

Petit lexique

Quelques termes couramment employés :

PETIT LEXIQUE DU PARFAIT PHOTOGRAPHE

- Angle de champ? (AdC) : Il est grand avec un objectif à courte focale?, qu’on appelle aussi « objectif grand angle, ou grand angulaire. Il est petit avec un objectif à longue focale?, c’est-à-dire un téléobjectif?. Dans un objectif grand angle, on voit beaucoup de choses, mais elles sont petites. Dans un téléobjectif? on voit moins de choses, mais on les voit plus grosses, malgré la distance. Le « télé » fonctionne comme des jumelles. Ne pas confondre « téléobjectif? » et « zoom? »…

- Artefact?, bruit, grain : Points de couleur fabriqués par l’appareil photo quand la lumière est trop basse ou que l’image est trop « compressée ». (voir assiette, phot 6-A)

- Autofocus? : automatisme de l’appareil photo qui « met au point » tout seul la netteté sur les objets en principe quand on appuie à mi-course sur le déclencheur. Généralement, il y a une marque dans le viseur pour montrer à quel endroit se fait cette netteté (généralement au centre de l’image) Mais attention, si au centre de l’image, il n’y a rien, ou quelque chose d’éloigné alors que dans l’image il y a des choses plus près, ces choses seront floues.

Exemples :

Haie nette, fleurs floues :

Lorsque j’ai appuyé sur le déclencheur pour l’enfoncer à moitié, c’était la haie qui se trouvait dans les marques de la zone de netteté de mon viseur. C’est sur la haie que s’est faite la mise au point. Les fleurs en avant sont floues.

Haie floue, fleurs nettes :

Lorsque j’ai appuyé sur mon déclencheur, à moitié, pour faire la mise au point, j’ai penché l’appareil pour que ce soient les fleurs du bord de ma fenêtre qui soient dans les marques de ma mise au point. Puis tout en gardant le doigt enfoncé, j’ai relevé l’appareil pour que la haie soit au centre de l’image, et j’ai alors appuyé à fond sur le déclencheur Mais cette fois, la mise au point était faite sur les fleurs, et la haie est floue.

- Bracketing? : Lorsqu’on a réglé l’appareil sur « bracketing? », on appuie 3 fois sur le déclencheur et l’appareil prend chaque photo avec un réglage différent :

Exposition? supposée normale - Moins exposé - Plus exposé

- « Caillou? » : Objectif. Dans un appareil photo « réflex » les objectifs sont interchangeables.

- Compression? : Les photos, lorsqu’elles sont prises au format « jpg » sont compressées. Dans l’appareil photo, on peut régler la qualité de cette compression?. En format fin, ou super fin, l’image est moins compressée, donc de meilleure qualité qu’en format normal. Mais elle prend aussi plus de place sur la carte mémoire.

- Définition? : La définition? d’une image, c’est le nombre de pixels qui la composent. Une image que a 3000 pixel en largeur et 2000 pixels en hauteur a une définition? de 3000x2000 = 6 millions de pixels. A ne pas confondre avec la résolution? qui est le nombre de pixels par pouce.

- « Diaph? » : Diaphragme?. Il est composé de lamelles qui se chevauchent en rond. on peut l’ouvrir plus ou moins. Une grande ouverture est exprimée avec un petit nombre, alors qu’une petite ouverture au contraire est exprimée avec un grand nombre. Exemple : 1.8 = grande ouverture laisse bien passer le lumière. 22 petite ouverture le diaphragme? laisse passer très peu de lumière.

-  Exposition? : C’est la quantité de lumière qui arrive sur le capteur pour y révéler la photo. Elle est liée au trois facteurs expliqués plus haut (ISO, vitesse, ouverture). Dans son livre « Pratique de l’exposition? en photographie » Bryan Peterson dit ceci, à propos de l’exposition? : « Prendre une photo correctement exposée revient en fait à remplir un verre d’eau. On laisse le robinet couler plus ou moins longtemps : une fraction de seconde s’il est grand ouvert ; plusieurs dizaines de secondes s’il est presque fermé et ne laisse échapper qu’un mince filet d’eau. Que se passe-t-il si on laisse l’eau (la lumière) couler plus longtemps qu’il ne faut ? Le verre déborde ! En photo une image qui a reçu trop de lumière, reconnaissable à ses couleurs délavées, est dite surexposée. Au contraire, si on ne laisse pas couler l’eau assez longtemps, le verre ne sera pas rempli », la photo n’aura pas assez de lumière, elle sera sous-exposée. »

- Focale? : La focale? est l’une des deux caractéristiques par lesquelles on présente généralement un objectif (l’autre caractéristique est son ouverture).

On distingue 3 types de ces objectifs :

* Le grand-angle ou grand-angulaire de longueur focale? inférieure à 35 mm, utilisé pour les paysages, les monuments,ou quand on n’a pas assez de recul.

* L’objectif standard de longueur focale? comprise entre 38 et 70 mm (la focale? 50 mm correspond à la vision humaine).

* Le téléobjectif? qui a une longue, voire une très longue focale?, et qu’il faut utiliser avec un pied ou un support, car le mondre mouvement provoquera un flou dans l’image. Ces longueurs focales? correspondent à celles inscrites sur l’objectif et elles correspondent à un angle de champ? donné si on les utilise avec un capteur de taille 24x36, qui est la taille qu’avaient les photos argentiques. Mais montés sur des appareils numériques, ces objectifs ont un angle de champ? qui va varier en fonction de la taille du capteur.

Il va donc falloir appliquer un coefficient qui va dépendre de la taille du capteur qui est dans le boîtier. Ce coefficient peut aller de 1,3 (si le capteur est grand) à 2. Ainsi un objectif de 90 mm se comportera comme l’objectif 120 mm d’un appareil argentique si le coefficient du capteur est 1,3, et comme un 180 mm si le coefficient du capteur est 2.

Il existe d’autres sortes d’objectifs qui ne sont pas d’abord caractérisés par leur focale?, par exemple les objectifs macro?, dont la principale caractéristique est la distance de mise au point qui est très courte et permet de grossir de très petits sujets, ou encore les objectifs à décentrement qui permettent de faire des photos d’architercture snas la déformation due à la perspective.

- Macro? : La macrophoto? est la photographie de petits objets (pièces de monnaie par exemple) ou de petits animaux (insectes). Elle nécessite des objectifs particuliers qui grossissent le sujet, tout en permettant de le prendre de très près, contrairement aux téléobjectifs qui ne permettent généralement pas la mise au point sur un sujet à faible distance. Parfois on parle de « macro? », alors qu’il s’agit seulement d’une photo « rapprochée ». Mise au point (MaP) : peut se faire en autofocus?, ou manuellement en tournant une bague de l’objectif, pour définir ce que l’on veut voir de net dans l’image, à partir de ce qu’on voit dans le viseur.

- Obturateur? : Ce qui permet de mettre de capteur à la lumière.
- Piqué? : Netteté. Une photo qui a du « piqué? » est une photo dans laquelle on distingue très nettement les détails, petits et rapprochés, du sujet. Profondeur de champ? (PdC?) : Zone de netteté de l’image, de l’avant à l’arrière. Dans la photo 2 la profondeur de champ? se limite au bouquet de fleur. Ce qui est derrière n’est pas net. Sans la photo 1 la profondeur de champ? commence derrière les pensées, qui elles-mêmes n’en font pas partie. On peut augmenter la profondeur de champ? en fermant le diaphragme?, (mais il faut alors augmenter le temps de pose, pour qu’il rentre assez de lumière dans l’appareil).

- Profondeur de champ? (PdC?) : C’est la zone de netteté, d’avant en arrière, de l’image. Elle varie avec l’ouverture du diaphragme?, mais aussi la distance du sujet et la focale? de l’objectif.

- Résolution? : La résolution? d’une image est le nombre de pixels par pouce dans le fichier prêt pour l’impression (par exemple 300 ppi), ou le nombre de points d’encre par pouce de photo que l’imprimante envoie (= dot per inch = dpi). La résolution? a une incidence sur la taille de la photo sur papier. Si on essaie développer sur papier grand format une image prise en faible résolution?, on verra les pixels (généralement des « points carrés » ( !) ) qui composent l’image.

Attention ! La plupart des écrans d’ordinateur ont une résolution? de 96 ppi seulement. Il est donc inutile de mettre une résolution? plus élevée sur une photo qui est destinée à l’écran ou au web ! On peut donc diminuer la résolution?, et en même temps diminuer sa taille en pixels, donc sa « définition? », pour l’alléger. Ne pas confondre « résolution? » et « définition? » de l’image, cette dernière faisant référence au nombre total de pixels dans l’image (par exemple 12 millions de pixels). Si la définition? n’est pas très élevée, le poids de la photo ne sera pas élevé non plus. Mais que la résolution? de la photo soit élevée ou non, cela ne changera pas son poids si la définition? reste la même. Seule la taille à l’impression changera.

- « Shooter? » : appuyer sur le déclencheur, prendre la photo… Téléobjectif? : objectif qui permet de voir les choses plus grosses, comme si elles étaient plus près, comme avec des jumelles.

- Vignetage? : parties assombries de l’image, dans les coins de celle-ci, donnant l’impression que la photo est arrondie (Défaut de certains objectifs, ou effet provenant d’un pare-soleil par exemple).

- Vitesse d’obturation : C’est la durée d’ouverture de l’obturateur? pendant laquelle la lumière pénètre et arrive jusqu’au capteur. Elle s’exprime en secondes, ou plus généralement en fraction de seconde (1/250 sec par exemple).

- Zoom? : objectif à longueur focale? variable, qui remplace plusieurs objectifs à focale? fixe. Un objectif avec un zoom? peut être un objectif "grand angleé quand il est replié et devenir un téléobjectif? si on l’allonge au maximum, selon la longueur de sa focale? maximale.

Aide-mémoire

Vous trouverez sur le site de Virusphoto un memento qui peut vous aider à prendre la « bonne » photo.

Vous pouvez l’imprimer et le garder toujours sous la main, dans l’étui de votre appareil photo par exemple… Aide mémoire

Aide-mémoire

Photo en Relief

Plusieurs techniques sont possibles :

  • les anaglyphes qu’on peut regarder sur un écran ou tirer sur un papier ordinaires aussi bien l’un que l’autre. Pour les regarder, il faudra une paire de lunette rouge d’une coté, bleue de l’autre.
  • les photos relief à regarder sur un écran spécifique pour le relief. Les couleurs sont respectée, des lunettes particulières sont nécessaires : « actives » ou « passives », selon l’écran dont on dispose.
Pour voir les photos en 3D, il est nécessaire de les regarder sur un écran 3D (anaglyphes mis à part) avec des lunettes spéciales, après les avoir traitées avec un logiciel spécialisé, . A suivre…

LE MATÉRIEL

  • Il existe des APN? particuliers pour faire de la photo en relief. Mais on peut aussi faire des photos 3D sans appareil spécial
  • Le principe de base est que nous voyons en relief parce que nos deux yeux ne voient pas exactement la même chose.
  • Pour faire une photo relief si on n’a pas de matériel particulier, il suffit de prendre 2 photos du même sujet en décalant légèrement l’appareil Comme dans la vision binoculaire, les deux photos ne seront pas tout à fait identiques. Ensuite, il faudra traiter ces 2 photos dans un logiciel spécial pour avoir une photo relief.
  • En ce qui concerne le appareils photos spéciaux 3 D on trouve plusieurs technologies.
  • La plus ancienne consiste à utiliser un appareil avec 2 objectifs, comme le Fujifilm FinePix W3 (10 Millions de pixels). Il s’agit d’un appareil compact. Il prend 2 photos au même moment, ce qui est un avantage quand on photographie un sujet en mouvement.
  • Il ne possède pas de viseur. La visée se fait sur l’écran. L’image y apparaît en 3D aussi bien à la visée qu’à la visualisation de la photo enregistrée, et cela sans avoir besoin de lunettes.
  • Il permet également de faire de la vidéo 3D.
  • D’autres techniques sont aujourd’hui employées par d’autres marques :
  • L’Olympus TG-610, avec un mode 3D fait de la composition de deux images et le Panasonic Lumix FX77 et sa 3D en rafale, permettent de faire eux aussi des photos en relief. Il ne possèdent qu’un objectif. Les photos se succèdent et peuvent éventuellement poser problème lors d’un mouvement rapide du sujet. Mais ils sont meilleurs que le Fuji pour les photos prises simplement en 2D.

Connexion et Téléchargement

Pour une aide à la connexion sur la galerie
Pour un renseignement pour télécharger ou modifier une photo
c’est ici.
N’oubliez pas d’utiliser le sommaire
en un seul clic vous êtes dirigé à la page désirée

Tutoriels pour le site

Pour tout savoir sur le site du club photo
Pour retrouver une information ou découvrir tranquillement le site
c’est ici.
TUTORIEL SITE SANS CONNEXION

Pour lire cet article,

  • mettre le lecteur en « plein écran » (les 4 flèche en « diagonales » à droite au dessus du texte)
  • appuyer sur la touche « Echap » du clavier pour quitter le plein écran
TUTORIEL SITE AVEC CONNEXION

Pour lire cet article,

  • mettre le lecteur en « plein écran » (les 4 flèche en « diagonales » à droite au dessus du texte)
  • appuyer sur la touche « Echap » du clavier pour quitter le plein écran

Notre médiathèque

Notre bibliothèque

Voici une liste de livres que nous possédons :

En construction

Bibliothèque Catalogue

Cliquez sur le titre qui vous intéresse pour en savoir plus sur ce que contient le livre

LA-01 - LANGAGE DE L’IMAGE (LE)

en construction

LA-01. Le Langage de L’Image

AuteursRené BOUILLOT - Bernard MARTINEZ
Année2007 (mais reste toujours vrai !)
Le livre
Le livre
*
***

***
*
*****************************************************************
SOMMAIRE